NEWSLETTER

Simulateurs
Simulez vos objectifs
Simulation rétrospective
Capacité d'acquisition
Liste complète
 
Dossiers
Départs massifs à la retraite
Le PERP en chiffres
Les ménages réduisent leurs placements financiers
Liste complète
 
Cas pratiques
Echanger sa maison pendant les vacances, une bonne idée, à condition d’être bien assuré !
Le point sur le crédit d’impôt développement durable
Qui, de la femme ou de l'homme, possède aujourd'hui les meilleures statistiques dans l'accession à la propriété ?
Liste complète
 
Les grands entretiens
Loi ALUR : plus encadrée, la location meublée conservera sa souplesse
ISR : les petites valeurs ont tout des grandes
Christian Gollier, Président du Comité d'Orientation de l'Observatoire de l'Epargne européenne
Liste complète
 
ARTICLES
Mesures patrimoniales du projet de loi de finances rectificative pour 2014
Baisse des charges pour les employeurs-particuliers
Retraites : un retour à l'équilibre d'ici à 2020 jugé "accessible"?
Liste complète

Imprimer la page Envoyer � un ami ACTUALITE
29.09.2010
Investir dans les chevaux pour réduire ses impôts

Investir dans les chevaux et réduire ses impôts !

Une nouvelle initiative permet aujourd’hui de défiscaliser en investissant au cœur même de l’élevage mondial de chevaux de course
Créée en 2010, la société YEARLING DEVELOPPEMENT SA exerce une activité de trading sur le marché des chevaux de course haut de gamme.
La société opère en France et sur le marché international à travers l’achat et l’élevage de poulains haut de gamme nés dans l’année (foals), élevés puis revendus l’année suivante en tant que yearlings aux prestigieuses ventes de Deauville. Elle s’appuie notamment sur l’expertise et la renommée du Haras de Grandcamp situé dans l’Orne, véritable sélectionneur mais aussi éleveur de futurs champions de course de galop.

Aujourd’hui, la société lance une première augmentation de capital et permet aux investisseurs de bénéficier des réductions d’impôt avantageuses prévues par les lois Dutreil (déduction de 25% de l’investissement de l’impôt sur le revenu) et TEPA (déduction de 75% de l’ISF).
Les nouveaux actionnaires peuvent bénéficier de ces avantages fiscaux en souscrivant avant le 15 décembre 2010. Le minimum de souscription est fixé à 2000 euros par investisseur.


Malgré la crise économique, le marché des yearlings reste en progression (+7% en 2008, +1,5% en 2009). Après une phase de consolidation du marché, les perspectives à 5 ans sont très positives pour le segment des poulains haut de gamme, notamment en France où le système des courses de galop est particulièrement intéressant pour les éleveurs.
Profitant aujourd’hui d’un marché d’acheteurs, YEARLING DEVELOPPEMENT crée également de la valeur en investissant à moyen terme dans des juments poulinières de belle lignée, destinées aux meilleurs étalons européens.

Les dirigeants de YEARLING DEVELOPPEMENT, également managers d’écuries de course en copropriété (www.multiracers.com), s’appuient sur le Haras de Grandcamp, dirigé par Eric Lhermite, dont le savoir-faire en matière de sélection et d’élevage de poulains est mondialement reconnu. Ce dernier a ainsi réalisé un chiffre d’affaires supérieur à 1 millions d’euros lors des ventes de yearlings de Deauville en août, dont une pouliche adjugée 190 000€.
N'h�sitez pas � solliciter votre Conseiller : ACTUSITE Group - Boulogne Billancourt - 92 - Hauts-de-Seine - Formulaire de Contact
Retour
Pour en savoir plus

> Un TVA réduite pour investir en zone sinistrée
> Le retour de l’éco-prêt à 0%
> Les niches fiscales dans le collimateur du gouvernement
> Taxation des contrats d’assurance-vie alourdie au 1er juillet pour les décès
> Les FCPI et le FIP évoluent
> Du nouveau pour les "lois Madelin"